Chargement...

La gestion des financements publics en association

Obtenir-et-gérer-financements-publics

La gestion financière est un pilier essentiel pour le bon fonctionnement, la pérennité et la réalisation des objectifs d’une association loi 1901. L’une des principales sources de financement des associations est l’apport public. Cela implique une gestion rigoureuse et minutieuse de ces fonds ; un véritable défi pour les gestionnaires.

Cet article vous livre les clés pour comprendre et optimiser la gestion des financements publics de votre association.

Mieux comprendre les financements publics pour votre association

Les différentes formes de financements publics

Les financements publics sont clairement une source de financement clé pour une association. Ils se présentent sous plusieurs formes :

  • Le financement direct, qui comprend essentiellement les subventions octroyées par l’État, les régions, les départements et les communes.
  • Le financement indirect, qui se traduit par des avantages fiscaux, des prêts à taux préférentiels, ou encore la mise à disposition de locaux ou de personnel.

C’est en jouant sur ces deux leviers que votre association pourra asseoir son assise financière.

Comment fonctionnent les financements publics ?

L’obtention de financements publics est régie par des textes juridiques précis. Ils relèvent d’une convention qui lie l’association à l’organisme public financeur. Cette convention précise la nature de l’aide octroyée, les conditions d’utilisation des fonds et les obligations qui pèsent sur l’association.

Il est essentiel à ce stade de bien comprendre les enjeux et contraintes liés à ces financements. Il faut savoir par exemple qu’une association qui bénéficie d’une aide publique est tenue de respecter le principe de laïcité et de transparence dans sa gestion.

Les conditions d’éligibilité aux financements publics

Pour être éligible à certains financements publics, votre association doit répondre à des critères.

  • Elle doit être déclarée et inscrite au registre national des associations.
  • Elle doit également avoir un objet social d’intérêt général et ne pas poursuivre un but lucratif.
  • Il lui faudra répondre à des conditions de moyens (budget, personnel, etc.) et de résultats (nombre de personnes aidées, actions menées, etc.).

Chaque financeur public a ses propres critères d’éligibilité. Il est donc important de bien se renseigner en amont, auprès de chaque organisme.

Véritable défi pour les gestionnaires, la recherche et la gestion de ces financements requièrent du temps, de l’organisation, mais aussi une réelle connaissance du milieu associatif et de ses enjeux économiques. Une fois ces ressources financières acquises, il est primordial de savoir les gérer efficacement pour pérenniser votre association et lui permettre d’atteindre ses objectifs.

Conseils pour obtenir des subventions publiques

L’obtention de subventions publiques représente un véritable enjeu pour votre association. Voici quelques conseils clés pour vous aider dans cette démarche.

Connaître les organismes donneurs de subventions

L’identification des organismes susceptibles de financer votre association est une étape primordiale. Vous pouvez dans un premier temps vous tourner vers les institutions locales comme la mairie, le département, la région. Il existe également des fonds européens accessibles aux associations.

Il est crucial de se familiariser avec leurs missions, leurs priorités et leurs critères de financement. En vous alignant sur ces derniers, vous augmentez vos chances d’obtenir une subvention.

Rédiger une demande de subvention gagnante

La rédaction de la demande de subvention est une étape déterminante. Il s’agit de convaincre l’organisme que votre projet mérite d’être financé. Voici quelques conseils pour rendre votre demande efficace :

  • Présentez clairement votre association et sa mission
  • Détaillez votre projet : objectifs, actions, publics ciblés, impact espéré
  • Justifiez le besoin de financement : budget prévisionnel, coûts, ressources déjà disponibles
  • Expliquez l’adéquation entre votre projet et les objectifs de l’organisme financeur

Un dossier bien préparé montre votre sérieux et votre détermination, ce qui jouera en votre faveur.

L’importance du suivi après l’obtention de la subvention

Une fois la subvention obtenue, un travail de suivi est nécessaire pour maintenir une bonne relation avec l’organisme financeur et garantir de futures collaborations.

Veillez à respecter scrupuleusement les exigences contractuelles, notamment en termes de rapports d’activité et d’usage des fonds. Des visites et des réunions régulières avec le financeur peuvent également être bénéfiques pour le suivi.

En somme, l’obtention de subventions publiques nécessite une approche méthodique et rigoureuse. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un expert en gestion associative qui pourra vous apporter son expérience et ses conseils précieux.

Gérer efficacement les aides financières de votre association

La gestion financière est le nerf de la guerre dans la réussite d’une association. Maîtriser l’art de gérer les aides financières peut grandement influencer la pérennité et le développement de l’activité. Comment optimiser cette gestion.

Planification de l’utilisation des fonds

Nous parlerons ici d’établir un budget prévisionnel. Il est essentiel de planifier les dépenses liées aux différentes actions prévues. On peut ainsi visualiser de potentiels écarts entre les dépenses prévues et les montants de l’aide obtenue. Il est par ailleurs important d’envisager plusieurs scénarios afin d’être prêt à toutes éventualités.

Pour cela :

  • Détaillez les postes de dépense par action
  • Évaluez la part des dépenses couvertes par l’aide
  • Prenez en compte les autres ressources disponibles

Traçabilité des fonds

La traçabilité des fonds est la deuxième étape essentielle dans la gestion des aides financières. Il s’agit de mettre en place un système qui permettra de contrôler les flux financiers. Assurer une bonne traçabilité des fonds permet de faire preuve de transparence vis-à-vis des financeurs publics et des membres de l’association.

Pour assurer cette traçabilité, il est conseillé de :

  • Tenir une comptabilité précise
  • Conserver tous les justificatifs
  • Établir des rapports financiers réguliers

L’importance de l’audit dans la gestion financière

L’audit peut s’avérer un outil vital en gestion financière. Il permet notamment d’identifier les éventuels points de faiblesses et de mettre en place des actions correctives. On peut ainsi garantir une bonne gestion des aides financières et protéger l’association des éventuels problèmes financiers.

Pour cela, il est important de :

  • Faire intervenir un auditeur externe
  • Mettre en place un suivi des recommandations
  • Incorporer le coût de l’audit dans le budget prévisionnel

En conclusion, la gestion efficace des aides financières allouées à une association nécessite une planification rigoureuse, une traçabilité optimale et un audit régulier. Ces trois clés vous garantiront une santé financière stable pour mener à bien vos actions et réaliser l’objectif de votre association.

Plus de conseils à découvrir :

Envie d'organiser votre première Vente Solidaire ?

C'est simple et gratuit !

Inscrire mon organisme

Votre panier

Votre panier est vide...

Total : 0

ou poursuivre mes achats